Par taillePar taille de pneus

rechercher

Pneus d'été

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Kelly
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Pneus d'hiver

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Gislaved
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

distractions au volant

D’entrée de jeu, est-ce que vous vous considérez comme un conducteur exemplaire ou plutôt distrait?

Selon une étude menée par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), une proportion de 89 % des conducteurs québécois considère que les conducteurs ont souvent des distractions au volant. Cependant, seulement 9 % d’entre eux affirment être distraits lorsqu’ils conduisent.

À vous de juger ces chiffres à votre guise. Dans cet article, vous découvrirez les différentes distractions au volant, leurs conséquences et nos trucs pour être parfaitement concentré sur l’activité qui se déroule sous vos yeux lorsque vous conduisez un véhicule.

Les distractions au volant, quelles sont-elles?

Il existe en effet plusieurs distractions au volant par lesquelles les conducteurs se laissent prendre. La plus connue et celle qui fait couler beaucoup d’encre est, bien entendu, l’utilisation du téléphone cellulaire.

Viennent ensuite les autres distractions au volant, soit : écouter de la musique avec le volume très fort, changer de chaine sur la radio, choisir une liste de lecture musicale sur un cellulaire ou un iPod, regarder l’heure, parler aux passagers et regarder son enfant assis à l’arrière de la voiture, se maquiller et se coiffer, regarder sa montre intelligente, consulter son GPS, manger et boire ou encore fumer une cigarette.

En effet, il s’agit d’actions interdites pour une personne qui conduit un véhicule puisqu’elles altèrent considérablement son attention sur la route et les réflexes nécessaires en situation critique.

Saviez-vous que?

Saviez-vous que même lorsque vous êtes arrêté quand le feu de signalisation est rouge ou que vous êtes dans le trafic, il vous est interdit de toucher à votre cellulaire? Vous pouvez profiter de l’arrêt pour boire une gorgée ou prendre une bouchée de nourriture, mais sans plus.

Aucune manipulation d’appareils portables n’est autorisée dans un véhicule sauf si vous êtes stationné dans un endroit sécuritaire. Les distractions au volant sont multiples et elles doivent être prises au sérieux pour éviter de graves conséquences.

Distractions au volant et conséquences

La première conséquence qui découle des distractions au volant est sans aucun doute la diminution de votre niveau de concentration sur ce que vous faites. C’est-à-dire conduire.

En ayant l’esprit et les yeux dirigés vers autre chose que la route, vous diminuez systématiquement vos réflexes. Par exemple, si un piéton, un cycliste ou une voiture se mettait sur votre chemin, vous auriez moins de chances de l’éviter.

Le même problème se produit en regardant votre cellulaire ou votre miroir pendant que vous appliquez votre rouge à lèvres. Votre vie et celles d’autres personnes peuvent malheureusement être menacées par un geste qui peut paraitre bien banal et inoffensif.

Annonce vidéo de la campagne de sensibilisation contre les textos au volant 2017 de la SAAQ.

Les distractions au volant comme les messages texte augmentent de 8 fois les risques de collision, alors que discuter au cellulaire les augmente de 4 fois, selon des statistiques de la CAA. De plus, dans 80 % des collisions, la faute reviendrait à des conducteurs distraits.

Une autre conséquence moins grave, mais tout de même désagréable est de recevoir une amende pour distraction au volant. Si vous vous faites prendre avec votre portable en main, vous recevrez une amende allant de 80$ à 100$ et 4 points d’inaptitude.

Trucs à adopter pour éviter les distractions au volant

Premièrement, placez vos sacs et tout objet derrière votre banc ou au pied du banc du côté passager. Ainsi, vous ne serez pas tenté de prendre quoi que ce soit dans vos mains.

Si vous devez utiliser votre GPS, assurez-vous d’avoir consulté le trajet avant de partir pour déjà connaitre le chemin à emprunter. Fixez le GPS sur un socle prévu à cet effet et ajustez le volume afin de recevoir toutes les indications de manière vocale et non visuelle. Votre GPS ne deviendra donc pas une distraction pendant que vous êtes au volant.

D’autre part, la SAAQ a créée une application mobile qui est destinée à bloquer vos appels et vos textos entrants lorsque vous conduisez. L’application Mode conduite offre plusieurs options pour contrer les distractions au volant dues au cellulaire et elle est téléchargeable dans le Google Play.

Si vous devez absolument faire un appel ou répondre à un message texte, il est important de trouver un stationnement sécuritaire pour vous garer et ensuite consulter votre cellulaire. Sachez que la voie située en bordure d’une autoroute n’est pas un endroit pour se stationner, mais bien un endroit pour les situations d’urgence seulement.

Toujours dans le but d’éviter les distractions au volant, ceux qui se déplacent avec des enfants savent qu’il est facile d’être déconcentré par les petits assis à l’arrière de la voiture. Nous vous conseillons donc d’installer les enfants avec tout ce dont ils auront besoin pendant le trajet pour éviter qu’ils vous demandent quelque chose. De plus, résistez à l’envie de vous retournez vers eux pour leur parler. Vous quitteriez la route des yeux et cela pourrait être très dangereux.

Au final, évitez toutes distractions au volant pour la sécurité de tous.

Pour toutes questions d’ordre mécanique, consultez nos experts chez Sarrazin pneus et mécanique.

Sources : www.saaq.gouv.qc.ca,  www.caa.ca

Catégorie(s) du billet: Conseils en sécurité automobile

assurance automobile

On a tous, ou presque tous, déjà entendu parler d’un voisin qui a eu un accident de voiture en passant sur une route recouverte de glace noire. Sa voiture a été déclarée perte totale et ce cher monsieur n’était pas couvert par une assurance automobile.

Croyez-nous, vous ne voulez pas être ce monsieur en question. Si un accident ou un sinistre vous arrivait, vous devez être protégé par une assurance. Alors, nous vous présentons quelques astuces et conseils pour que vous soyez bien préparé lorsque vous choisirez votre prochain contrat d’assurance automobile.

Qu’est-ce qu’un sinistre?

Un sinistre est défini par une situation où il y a un accident avec ou sans collision, un vol, du vandalisme, un incendie, etc.

Au Québec : deux régimes d’assurance automobile

Pour les habitants du Québec, deux régimes sont mis en place. Il y a le régime d’assurance public qui est régi par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et qui couvre les blessures au corps survenues lors d’un accident de voiture. Que vous soyez dans la province ou non au moment de l’accident ou que vous soyez responsable ou non n’importe pas.

Le deuxième régime d’assurance automobile est celui auquel nous nous intéressons dans ce texte. Il s’agit du régime privé qui est fourni par différentes compagnies d’assurance.

Connaissez-vous vos propres besoins en assurance automobile?

Avant toute chose, il vous faut dresser la liste de vos besoins personnels avant de contacter un agent ou un courtier. Vos caractéristiques personnelles ainsi que celles de votre véhicule influencent le prix et les inclusions de votre police d’assurance.

En effet, votre sexe et votre âge ont un impact sur le prix à payer de même que votre profil d’assuré. C’est-à-dire, si vous effectuez toujours vos paiements avant la date d’échéance et si vous avez fait une réclamation d’assurance automobile par le passé.

En ce qui concerne la voiture à assurer, la personne qui la conduira principalement et les trajets habituels prévus comptent également pour déterminer la police d’assurance automobile qui convient pour vous. Une personne qui conduit pour aller travailler 5 jours par semaine et quelqu’un qui ne sort qu’à l’occasion n’auront pas les mêmes besoins de couverture.

D’autres éléments pouvant déterminer le prix d’une assurance automobile :

– La voiture servira à l’extérieur du pays

– Vous souhaitez avoir une voiture de remplacement en cas de réparation

– L’année de la voiture

– Le modèle de la voiture et ses options

– L’usure du véhicule

– Souhaitez-vous assurer votre auto pour les dommages matériels ou non?

– Valeur à neuf ou valeur de remplacement? Votre professionnel saura vous expliquer la différence.

assurance automobileTrouvez un conseiller de confiance

Puisque vous devez faire affaire avec quelqu’un, aussi bien trouver une personne qui est sur la même longueur d’onde que vous et qui pourra bien vous conseiller.

Il existe des représentants qui travaillent pour une compagnie d’assurance automobile en particulier et qui connaissent leurs produits sur le bout des doigts. Il y a aussi des courtiers en assurance qui trouveront les meilleurs prix parmi différents assureurs en fonction de vos demandes.

Ce qui est important, c’est que cette personne soit en mesure de bien vous expliquer le contrat dans un vocabulaire clair et simple.

Vous pouvez également faire une comparaison de prix en demandant des soumissions simultanées sur un site Web conçu précisément pour ça. Vous obtiendrez généralement les 3 meilleures soumissions et les coordonnées de chaque compagnie d’assurance automobile.

Le site www.clicassure.com est très intéressant pour ce type de soumissions.

Quelles protections en assurance automobile avez-vous besoin?

Dans le jargon des assureurs, vous verrez souvent les termes chapitre A et chapitre B. Afin d’avoir une longueur d’avance sur le sujet, voici ce que ces chapitres couvrent.

La responsabilité civile, c’est le chapitre A. Cette couverture est obligatoire au Québec avec un montant minimal de 50 000 dollars en dommages causés à autrui. Cela dit, vous avez la possibilité de souscrire à des couvertures plus élevées entre 1 et 5 millions de dollars, par exemple.

De plus, lors d’un accident dont vous êtes responsable, vous courez le risque d’être poursuivi par l’autre personne impliquée pour des dommages corporels ou matériels. Les frais de poursuite civile peuvent être faramineux, et ce, sans parler des frais de réparation occasionnés.

Sachez que le montant de couverture nécessaire est beaucoup plus élevé aux États-Unis qu’au Canada. Vous pouvez ainsi prévoir le coup si vous voyagez à l’extérieur des frontières du Canada.

Le chapitre B concerne les dommages matériels de votre voiture. Cette couverture n’est pas obligatoire et est utile uniquement lorsque vous désirez que votre compagnie d’assurance automobile couvre vos frais de réparation en cas d’accident dont vous êtes responsable. Dans ce cas, vous n’avez qu’à débourser la somme établie pour la franchise du chapitre B.

Si vous ne la prenez pas, vous devez payer tous les frais vous-même.

Spécifications et exclusions de contrat d’assurance automobile

Les montants des franchises de votre police d’assurance varient selon votre prime. Plus elle est basse, plus la franchise est élevée.

Assurez-vous également de bien comprendre les exclusions de votre contrat pour vous éviter une mauvaise surprise. Vous devez saisir ce qui n’est pas compris par votre couverture et ce qui l’est.

Nous espérons vous avoir bien éclairé sur le sujet des assurances automobiles et n’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions d’ordre mécanique ou pour un rendez-vous pour votre véhicule.

Catégorie(s) du billet: Divers

système de freinage

Le système de freinage est un ensemble composé de pièces mécaniques sur lequel nous nous fions chaque fois que nous prenons le volant. En effet, les freins nous permettent de nous rendre du point A au point B en toute quiétude, sans « bumper » la voiture qui se trouve devant la nôtre.

Alors, comme toutes les composantes d’un véhicule, le système de freinage doit recevoir une attention particulière et régulière, afin de prévenir son usure prématurée. La vérification préventive permet aussi de rouler de façon sécuritaire, peu importe le temps de l’année.

Il est d’autant plus pertinent de procéder à l’entretien préventif du système de freinage, avant l’hiver, et même de nettoyer chacune des pièces afin d’être certain de pouvoir compter sur les freins de la voiture par temps froids.

Donc, voici ce que vous devez absolument savoir à propos du système de freinage.

Brève anatomie du système de freinage

D’abord, chacune des roues du véhicule possède son propre frein.

Les freins sont reliés à un maitre-cylindre par un ensemble de conduites hydrauliques qui réagit lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein. De ce fait, les pièces du système de freinage jouent le rôle d’apporter une pression hydraulique aux 4 roues de la voiture dans le but de l’immobiliser sur demande.

Il y a des freins à disques. Ceux-ci comprennent des plaquettes, des pistons et… des disques. Les freins à disque réagissent sous l’effet d’une pression hydraulique. Ainsi, l’auto ralentie lorsque les plaquettes sont serrées sur les disques de chaque roues par les pistons.

Les freins à disques sont, d’ordre général, installés à l’avant du véhicule puisque 60 % du freinage est exécuté par les roues situées à l’avant.

Ensuite, il y a les freins à tambour. Dans la composition de ceux-ci, un circuit émet une pression qui vient écarter les 2 mâchoires en forme d’arc qui le composent. Avec cet écartement, les garnitures des freins à tambour frottent sur le tambour pour arrêter la rotation et stopper le véhicule.

Puis, il y a les freins ABS. Il s’agit d’un système de freinage d’urgence qui s’active automatiquement lorsque le conducteur freine en situation à risque. Celui-ci évite que les roues bloquent et permet ainsi au conducteur de garder le contrôle de sa voiture.

Quand, comment et pourquoi entretenir le système de freinage?

Il faut savoir qu’il est recommandé de vérifier le système de freinage deux fois par année. Profiter des changements de pneus pour examiner les plaquettes est idéal. Vous pouvez aussi faire l’entretien du système de freinage tous les 10 000 kilomètres atteints ou si vous constatez que l’épaisseur des plaquettes est de moins de 2 millimètres. Dans ce cas, il faut les changer.

En ce qui concerne les freins à tambours, un contrôle tous les 20 000 km est conseillé. Si les garnitures des mâchoires ont une épaisseur de moins de 1,5 millimètre, elles doivent être remplacées.

système de freinage

 

Ensuite, démonter les pièces de freins et appliquer un lubrifiant est une action salutaire. Surtout au printemps, pour retirer les débris accumulés pendant l’hiver avec tous les abrasifs que l’on retrouve sur les routes. Pour les freins à disque, on conseille de les démonter à l’automne pour appliquer une graisse et prévenir l’usure prématurée pouvant survenir pendant l’hiver. Ce type de freins a tendance à bloquer plus souvent.

D’autre part, le liquide de freins est prédisposé à retenir l’humidité et la corrosion auxquelles il est exposé au fil des jours. Il faut donc voir à le renouveler régulièrement pour maximiser son effet.

Comment reconnaitre un problème avec le système de freinage?

Plusieurs signes sont faciles à reconnaitre quand un problème s’installe. Les voici.

Si une vibration survient lorsque vous freinez avec votre véhicule et vous ignorez pourquoi, faites vérifier votre système de freinage. Il se peut très bien que certaines composantes doivent être remplacées afin de remplir leurs fonctions de manière optimale et sécuritaire.

Si un bruit métallique anormal se produit lorsque vous freinez, cela signifie que certaines pièces comme les plaquettes, par exemple, sont probablement bien usées et presque inefficaces. En fait, lorsque les plaquettes sont presque totalement usées, un son est émis pour vous avertir de leur état et vous inviter à les changer.

Lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, est-ce que la pédale semble s’enfoncer plus loin qu’à l’habitude? Si c’est le cas, voilà un autre signe que vos freins ont besoin d’un entretien. La cause peut différer. Effectivement, il peut s’agir d’une perte de liquide de frein ou d’un problème provenant du maitre-cylindre. Une chose est certaine, votre mécanicien trouvera rapidement la cause.

système de freinage

Crédit : giphy.com

Finalement, un autre signe qui ne ment pas, c’est la fameuse lumière allumée dans le tableau de bord. Si le témoin lumineux du système de freinage est illuminé, rendez-vous sans hésitation chez votre garagiste pour une vérification.

N’attendez pas et planifiez votre rendez-vous d’entretien préventif du système de freinage de votre véhicule chez Sarrazin pneus et mécanique. Nos mécaniciens qualifiés vous attendent!

pneus d'hiver

 

Nous voilà de retour sur le sujet, peut-être déprimant, mais inévitable des pneus d’hiver. On ne peut faire fi des feuilles qui tombent et de la rosée du matin qui se transforme tranquillement en givre. La cloche sonne, c’est l’heure de penser à s’équiper de pneus pour l’hiver, car ils peuvent effectivement vous assurer toute la sécurité dont vous avez besoin sur nos routes bientôt enneigées.

S’il existe deux catégories principales de pneus, soit les pneus d’été ou quatre-saisons et les pneus d’hiver, c’est qu’il y a une excellente raison à cela. Lisez la suite pour tout savoir.

À chaque saison ses semelles

Tout d’abord, la composition de la semelle des pneus diffère pour les températures estivales et hivernales. Les pneus d’hiver, eux, sont conçus pour assurer l’adhérence du véhicule sur la chaussée lorsque les températures baissent sous la barre des 7 degrés Celsius. Les pneus sont le seul point de contact entre le sol et l’automobile, alors c’est capital qu’ils soient performants en tout temps.

En ce qui les concerne, les pneus d’été durcissent, ne collent plus à la chaussée, réduisent la distance de freinage et compromettent la sécurité routière lorsqu’il fait froid. La composition des pneus d’été n’étant pas destinée au temps froid, la gomme de ceux-ci ne réagit pas de manière efficiente pour assurer la tenue de route et la stabilité nécessaire lorsqu’il y a présence de neige ou de glace sur le sol. Dès que le mercure avoisine les 7 degrés Celsius, les pneus d’été n’ont plus leur place et doivent être retirés.

pneus d'hiver

Les caractéristiques du pneu d’hiver

Ce qui distingue les pneus conçus pour l’hiver, c’est la densité de la gomme qui est plus tendre. Elle ne durcit pas par temps froid comme c’est le cas pour les pneus d’été et tient ainsi mieux sur la route. Lorsque le mercure se situe entre 7 et -40 degrés Celsius, les pneus d’hiver adhèrent bien au sol et continuent d’assurer la traction sur route. De plus, le nombre de lamelles présentes sur la bande de roulement est plus élevé et la semelle est dotée de rainures profondes et plus étendues. C’est ce qui permet au pneu d’évacuer la neige et la boue qui s’accumuleraient dans les lamelles et d’éviter de déraper facilement.

Par ailleurs, on doit obligatoirement retrouver le pictogramme indiquant qu’il s’agit d’un pneu conçu pour l’hiver, sans quoi, le conducteur est passible d’une amende.

pneus d'hiver

Photo issue du : www.saaq.gouv.qc.ca

2 ou 4 pneus d’hiver?

Plusieurs personnes pensent que l’on peut mettre seulement 2 pneus d’hiver pour économiser. Ce n’est absolument pas recommandé, au contraire. Voyons ce qui peut se produire si vous décidez d’installer seulement 2 pneus d’hiver au lieu de 4.

Prenons le cas, par exemple, d’une voiture à traction avec laquelle vous roulez avec 2 pneus d’hiver à l’avant. Lorsque vous arrivez dans un virage, le risque de déraper ou de partir en tête à queue est très élevé. Avec des pneus d’hiver posés uniquement sur les roues arrière du véhicule, vous courez le risque de sortir du virage en partant en ligne droite.

Si, dans un autre exemple, votre voiture est à traction intégrale (4 roues motrices), le risque qui nous préoccupe ici est la perte d’équilibre. En effet, un déséquilibre entre l’arrière et le devant du véhicule est plus probable lorsqu’il n’y a que 2 pneus d’hiver installés. Si vous décidez de conserver 2 pneus d’hiver usagés et d’en acheter deux nouveaux, placez les nouveaux à l’arrière et les usagés à l’avant afin de maximiser l’efficacité de traction des roues dans la neige et sur la glace.

À propos des pneus quatre-saisons

Comme les pneus d’été, les pneus quatre-saisons ne réagissent pas bien au froid. La différence majeure entre les deux est la présence de rainures qui permettent de débarrasser le pneu quatre-saisons de l’accumulation d’eau et de neige lorsqu’il fait plus chaud que 7 degrés. Dès que le mercure chute, les pneus quatre-saisons se durcissent et deviennent aussi inefficaces que les pneus d’été.

Nos petits trucs 101

Nous vous conseillons de conserver vos ensembles de pneus d’été et d’hiver dans un endroit tempéré afin de préserver leur bonne condition et d’éviter qu’ils ne se détériorent rapidement. Vous pouvez aussi vérifier la profondeur de la bande de roulement de vos pneus d’hiver avant de les installer. Elle doit être d’un minimum de 4,8 mm (6/32 pouces) pour assurer votre sécurité pendant toute la saison. La date de fabrication des pneus d’hiver importe également. Un pneu trop vieux, même s’il n’est pas usé, pourrait être moins efficace sur la neige.

Sarrazin pneus et mécanique vous invite à prendre votre rendez-vous d’installation alors qu’il fait encore doux à l’extérieur. Évitez de vous ruer au garage en même temps que tous les habitants de votre quartier. Puis, plus vite vous prévoyez l’achat et la pose de vos pneus d’hiver, plus vous aurez de choix parmi les modèles offerts en succursale.

Vous avez des questions au sujet des pneus d’hiver ou vous souhaitez obtenir davantage de conseils? N’attendez plus et communiquez avec nous dès maintenant.

Catégorie(s) du billet: Divers

injection directe

De nos jours, nous retrouvons des moteurs à injection directe et des moteurs à injection indirecte ou classique. Tous les deux présentent des avantages et des inconvénients par rapport à l’environnement, à la performance et à la consommation d’essence. Le désavantage qui nous préoccupe au sujet de l’injection directe est l’encrassement causé par ce type de système. Heureusement, l’équipe de Sarrazin pneus et mécanique a la solution à ce problème et nous vous donnons les détails dans ce texte.

Tout d’abord, connaissez-vous la différence entre l’injection directe et l’injection classique?

Les différences entre les modèles d’injection

Premièrement, la manière dont l’air et l’essence sont mélangés dans le système d’injection est la différence majeure entre les deux modèles.

Le moteur à injection directe a vu le jour dans les années 1990. Le but de cette nouvelle technologie étant de réduire l’émission de gaz carbonique produite par les moteurs à essence. Pour vous situer, l’injecteur se situe à l’intérieur de la chambre de combustion et le carburant est injecté directement dans le cylindre. L’air passe par la culasse d’admission et n’entre jamais en contact avec l’essence.

Le moteur à injection directe demande également une pression plus importante que le moteur à injection indirecte, afin de bien propulser la quantité de carburant directement dans la chambre de combustion. Ce procédé est précisément celui qui permet de réduire la quantité de carburant nécessaire et ainsi diminuer la consommation d’essence de 3% à 6% selon le modèle de voiture.

Toutefois, l’injection directe a pour conséquence de créer de fines particules de carbone qui s’accumulent sur les injecteurs et qui ne s’éliminent pas sans traitement.

En ce qui concerne le moteur à injection classique, nous retrouvons, au-dessus de la soupape d’admission, l’injecteur. Ainsi, lorsque l’entrée de carburant se produit dans la soupape, l’injection d’essence la nettoie au passage. L’air et le carburant se mélangent avant d’entrer dans le cylindre pour atteindre la chambre de combustion. L’injection classique occasionne parfois une légère perte d’essence puisqu’une quantité non utilisée se perd avant d’entrer dans le cylindre et ne sera pas brulée.

Le problème d’encrassement avec l’injection directe

Penchons-nous sur le sujet qui nous intéresse aujourd’hui. C’est-à-dire, l’accumulation de particules de carbone sur les injecteurs du moteur à injection directe.

Si nous laissons ces débris s’accumuler sans jamais procéder à un nettoyage complet des composantes du système d’injection, de plus graves problèmes peuvent survenir et couter très cher. Par exemple, votre moteur risque de s’endommager et de ne plus être fonctionnel. Il faut donc porter une attention particulière à l’entretien du système d’injection directe. Nos experts ont la solution à ce problème d’encrassement.

injection directe

3 problèmes précis peuvent être traités chez Sarrazin pneus et mécanique

1-Les injecteurs sont placés dans la tête du cylindre. Cet emplacement ne permet pas de bien pulvériser le dos des soupapes d’admission dans le but d’entretenir la propreté des rampes d’admission et des valves du moteur à injection directe. À long terme, cela peut devenir grave si aucune action n’est entreprise.

Pour apporter une solution à cette situation, nos experts mécaniciens utiliseront un produit conçu spécialement pour réduire l’accumulation de dépôts des soupapes de l’injection directe. Améliorant du coup le débit d’air, la qualité du ralenti et les performances du moteur.

2-Au-delà de l’accumulation de particules sur les composantes du moteur, la suie peut nuire au rôle joué par les huiles. Les huiles à moteur servent aussi à protéger ce dernier de l’usure lorsqu’elles sont propres et de bonne qualité. Or, un dépôt de suie réduit considérablement l’efficacité de protection en salissant les huiles.

Votre mécanicien vous conseillera sur l’utilisation d’une solution fabriquée pour éliminer la suie dans le système à injection directe et par le fait même, éviter l’accumulation de particules dans les huiles et prévenir l’usure prématurée du moteur.

3-Comme mentionné précédemment, les moteurs à injection directe demandent une pression extrême pour propulser le carburant vers la chambre de combustion. Afin d’accomplir cette fonction sans abimer les pièces, les injecteurs doivent être totalement propres.

Appliqués directement dans le système d’injection directe, nos produits d’entretien spécialisés élimineront tous les dépôts occasionnés par le fonctionnement de l’injection et rétabliront le débit des injecteurs encrassés afin de permettre au carburant de se rendre à la chambre de combustion comme il se doit.

Les rendez-vous d’entretien

Les rendez-vous pour faire la vidange d’huile de votre voiture et pour faire changer vos pneus entre les saisons sont inévitables. Alors, pourquoi ne pas profiter de ces occasions pour faire vérifier votre moteur à injection directe?

Entretenir toutes les pièces d’un véhicule est une pratique à adopter et dont vous bénéficierez. Soit pour votre tranquillité d’esprit sur la route en ayant un véhicule sécuritaire, soit en économisant de l’argent en évitant de devoir payer de grosses sommes pour des réparations évitables grâce aux vérifications régulières.

Communiquez avec nous dès maintenant afin de prendre un rendez-vous pour vérifier votre système d’injection directe, votre système de chauffage ou encore vos freins.

huile à moteur

Parmi les innovations : l’huile à moteur

Comme toute chose qui évolue au fil du temps, la technologie automobile, les procédés de construction et l’entretien des voitures ont, eux aussi, changé beaucoup depuis les dernières décennies. Les carburateurs n’existent plus dans les voitures d’aujourd’hui et les vitres sont désormais toutes automatiques. Au revoir les vitres à manivelle avec lesquelles on se faisait des muscles à les ouvrir et les fermer.

Un autre changement notoire à survenir dans l’industrie automobile est l’arrivée de nouvelles catégories d’huile à moteur. L’huile conventionnelle n’est plus la seule à prendre place sur les tablettes. Elle est maintenant accompagnée de l’huile semi-synthétique et de l’huile synthétique.

Voici donc quelques lignes pour vous aider à faire la différence entre les types d’huile à moteur.

De plus, découvrez à quel moment effectuer votre vidange d’huile afin d’optimiser la durée de vie de votre véhicule et d’assurer votre sécurité routière grâce à une huile à moteur toujours propre.

Pourquoi faire changer mon huile à moteur?

Pour la simple et bonne raison que l’huile à moteur joue un rôle clé dans le fonctionnement des voitures. En effet, elle sert à plusieurs choses. Grâce à sa fonction lubrifiante, elle assure la protection des pièces qui composent le moteur en les empêchant de frotter les unes contre les autres. De ce fait, elles évitent de s’user très rapidement en plus de créer des particules qui se retrouvent malencontreusement dans le moteur.

En plus de prévenir l’usure prématurée du moteur, l’huile à moteur sert à déceler certaines anomalies, à préserver le moteur de la corrosion et surtout à l’empêcher de surchauffer et causer une panne mécanique.

Lorsque la voiture roule, l’huile à moteur se gorge de particules qui la contaminent. C’est pourquoi il est si important de procéder à une vidange d’huile à des moments précis durant l’année.

Le filtre à huile doit également être remplacé puisque c’est lui qui emprisonne la majorité des contaminants qui se retrouvent dans l’huile. Tournez-vous vers des experts pour l’entretien de votre moteur.

Prenez rendez-vous avec Sarrazin pneus et mécanique dès maintenant pour votre vidange d’huile.

À quelle fréquence dois-je changer mon huile à moteur?

Le moment idéal pour faire votre changement d’huile dépend du modèle de voiture que vous possédez, de vos habitudes de conduite (on y répond plus bas) et des recommandations du fabricant (consultez votre manuel du propriétaire). Toutefois, en ce qui concerne le kilométrage, cela varie entre 4 800 et 12 000 kilomètres.

Souvent, les gens profitent de leur rendez-vous d’installation de pneus entre les saisons pour faire d’une pierre deux coups et vidanger l’huile à moteur. Soit; deux fois par année.

huile à moteurQuelle est la meilleure huile à moteur pour mon véhicule?

Huile conventionnelle

L’huile conventionnelle est fabriquée à partir de pétrole brut. Elle est ensuite transformée pour devenir une huile régulière. C’est le type d’huile à moteur le plus connu et le plus vieux. On l’utilise pour les voitures dont la conduite est dite « normale ». C’est-à-dire une conduite du point A au point B.

Son prix est plutôt bas sans toutefois lui enlever son efficacité. Cependant, avec ce type d’huile, les vidanges doivent être plus rapprochées.

Sachez que seulement l’huile conventionnelle convient aux modèles plus anciens de voitures.

Huile synthétique

L’huile synthétique passe par de nombreuses modifications lors de sa fabrication pour en faire une huile hautement purifiée et de grande qualité. Un de ses avantages est qu’elle fonctionne très bien durant toutes les saisons. Son prix est plus élevé et sa durée de vie est plus longue. Ainsi, les changements d’huile peuvent être faits sur des périodes plus éloignées.

L’huile à moteur synthétique fournit une meilleure protection contre la corrosion et elle protège mieux de la friction les pièces du moteur. On recommande l’huile synthétique 5W30 ou 5W40 pour la conduite sportive et la conduite avec beaucoup d’arrêts et de démarrages.

Huile semi-synthétique

Il s’agit d’un mélange des deux huiles précédentes. Sa qualité et son prix se situent donc entre les deux.

Comment s’y retrouver parmi les codes?

Le code sur la bouteille d’huile à moteur et du chinois, c’est pareil non? Que signifient 5W30 et 10W40?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a deux grades dans le code. Le grade à froid, lui, se situe avant la lettre W (W pour winter). Par exemple, pour l’huile codée 10W30, le 10 représente la viscosité de l’huile sous des températures froides. Elle se doit d’être assez fluide pour bien circuler à travers le froid et faire démarrer facilement le moteur. Plus le chiffre est bas, plus l’huile à moteur reste fluide sous la barre du zéro.

Le chiffre situé après le W représente le grade à chaud. Donc, dans le même exemple 10W30, le chiffre 30 représente le degré d’efficacité de l’huile à moteur lors de températures chaudes. Si l’huile n’est pas assez épaisse et qu’elle se liquéfie trop lorsqu’il fait chaud, les pièces risquent de frotter ensemble. Ainsi, plus le chiffre est élevé, plus l’huile demeurera visqueuse sous la chaleur.

Finalement, contactez-nous afin d’établir avec vous à quelle fréquence vous devriez faire votre changement d’huile et déterminer quel type d’huile à moteur convient à votre véhicule.