Par taillePar taille de pneus

rechercher

Pneus d'été

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Kelly
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Pneus d'hiver

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Gislaved
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Archives

Réponses à vos questions sur les pneus

réponses aux questions sur les pneus

Pourquoi imposer les pneus d’hiver?

Alors que les pneus toutes saisons offrent de l’adhérence sur les chaussées sèches, mouillées ou enneigées, et tout de même une bonne traction, jamais ils n’atteindront le niveau des pneus d’hiver, conçus pour les conditions extrêmes comme on les connait bien. Entre autres, la flexibilité des pneus, même à très basses températures, ou la réduction de l’accumulation de neige, sont de grands plus dont on ne peut se passer!

La pluie, les routes froides et sèches, la neige, la pluie verglaçante, ou la glace : vous aurez une meilleure maîtrise et serez plus en sécurité pour affronter les caprices de notre bel hiver québécois. Bien entendu, vos pneus doivent être en bonne condition.

Pneus d’hiver : de quand à quand?

Du 15 décembre au 15 mars, assurez-vous d’être chaussé de pneus d’hiver. Coût d’une infraction si vous êtes pris à rouler sans vos pneus d’hiver : entre 200 $ et 300 $.

La première question à vous poser avant de choisir des pneus d’hiver?

Que ce soit vous qui les magasiniez ou que vous fassiez affaire directement avec un conseiller, la première question à vous poser, ou que l’on devrait vous poser, concerne le type de route où vous roulerez le plus souvent : en ville, sur les routes secondaires, sur l’autoroute?

Si vos déplacements se font majoritairement en ville, des pneus offrant un bon rapport qualité-prix feront très bien l’affaire. À l’inverse, pour un véhicule qui parcourt bon nombre de kilomètres, privilégiez plutôt des pneus de bonne qualité; vous en serez gagnant en fin de compte.

Vous conduisez une petite voiture? Ce conseil vous est encore plus précieux, les petites voitures étant plus susceptibles aux dérapages lors de conditions hivernales à risque!

Pneus à neige ou pneus à glace?

Vous devez vous poser la question et bien évaluer vos besoins, et, encore une fois, tout dépend des routes que vous empruntez au quotidien, ou le plus souvent.

Vous roulez davantage sur l’autoroute? Vous serez alors la plupart du temps en présence de routes sèches. Et « sèches » implique qu’elles peuvent être glacées. Il vous sera alors recommandé d’opter pour des pneus à glace.

Le centre-ville demeure votre principal circuit? Votre conseiller vous proposera sans doute les pneus à neige pour leur adhérence supérieure. Vous pourrez braver plus efficacement les amas et bancs de neige.

Comment reconnaître l’usure anormale de vos pneus?

Conseil d’expert : examinez vos pneus régulièrement (idéalement chaque mois) et soyez à l’affût de leur usure. En demeurant vigilant, vous pourrez détecter rapidement une usure anormale et faire les ajustements qui s’imposent pour préserver leur performance et prolonger leur durée de vie.

Prenez le temps de mesurer l’épaisseur des rainures, et ce à divers endroits sur un même pneu et sur tous les pneus. Car, d’un pneu à l’autre, et d’un endroit à l’autre sur un même pneu, l’usure peut être différente et vous guider dans la problématique à résoudre.

Pour ce faire, deux options : le profondimètre (ou jauge de profondeur), que vous trouverez facilement en magasin (moins de 10 $), ou encore, le truc de la pièce de 25 cents. Museau du caribou vers le bas, vous l’insérez dans une rainure. Si un bout du museau dépasse, c’est signe que votre pneu risque de ne pas être adéquat pour toute la saison.

À savoir : selon CAA-Québec, évitez d’installer tout pneu d’hiver qui n’aurait pas une profondeur de semelle d’au moins 6/32e de pouce (ou environ 5 millimètres), ce même si la loi autorise 2/32e de pouce. C’est de votre sécurité qu’il s’agit après tout!

Sachez que la durée de vie moyenne d’un pneu est de 30 000 km, ou tout au plus 10 ans s’il roule, et 6 ans s’il est entreposé correctement, considérant que le caoutchouc sèche avec le temps. Le flanc du pneu vous indique la date de sa fabrication, par exemple 1116 pour la 11e semaine de l’année 2016.

Comment un pneu peut-il s’user de façon inégale?

point-s_usure-inegale-dun-pneu

Par exemple, si votre pneu n’est pas suffisamment gonflé, vous remarquerez, à l’inspection visuelle, une usure prématurée aux deux extrémités du pneu (intérieure et extérieure). À l’inverse, si votre pneu est trop gonflé ou s’il est soumis à une vitesse excédant la limite recommandée pour le pneu, le centre de la bande de roulement montrera une usure plus importante.

Une usure inégale du pneu peut également signifier que le parallélisme (ou la géométrie de suspension) de votre véhicule est déficient, qu’un équilibrage est à effectuer, ou que des pièces nécessitent un ajustement (amortisseurs, direction). Voyez-y avant qu’ils causent des dommages au véhicule!

Bien entendu, ce sont des indices, mais rien ne remplace le diagnostic d’un professionnel. Chez Sarrazin Pneus et Mécanique, on vous donne l’heure juste, toujours pour votre sécurité sur la route et pour maximiser la performance et la durée de vie des composantes de votre véhicule.

Où trouver l’information concernant la pression d’air que devraient avoir mes pneus?

Le manuel du propriétaire est une vraie bible pour tout ce qui concerne votre véhicule! Il devrait vous avoir été remis lors de l’achat, et ce même s’il s’agit d’un véhicule usagé. Pour connaître la pression d’air recommandée pour votre véhicule, consultez-le, ou encore, vérifiez l’étiquette apposée sur le montant de la porte conducteur.

À l’aide d’un manomètre, mesurez la pression de chaque pneu (se calcule en psi). Ajoutez de l’air si la pression est insuffisante ou retirez l’air en trop. À répéter chaque mois! Ou, si vous préférez, passez nous voir et nous la vérifions pour vous et ajoutons l’air ou l’azote nécessaire.

Est-ce qu’une bosse ou une bulle sur un pneu est réparable?

La présence d’une bosse, ou d’une bulle, indique que le pneu est endommagé, et, par mesure de précaution, il doit être rapidement remplacé. Une bosse peut indiquer que des câbles ont été endommagés par un choc violent, ce qui ne peut pas être réparé. Vous devez à tout le moins le faire inspecter; les câbles endommagés laissent l’air s’infiltrer, d’où la création d’une bosse.

Changer seulement un pneu?

C’est à éviter, autant que possible! Combiner des pneus différents sur un véhicule peut affecter la tenue de route, mener à l’usure prématurée de certaines pièces de votre véhicule et en affecter la conduite. L’installation de pneus identiques et de même marque est donc à privilégier; une recommandation encore plus importante pour les propriétaires de 4×4.

Qu’en est-il des pneus chinois?

Faites la comparaison! Vous constaterez vous-même le niveau de qualité. Ils sont certainement moins chers, mais, quoique le prix ne soit pas le seul critère pour juger de la qualité d’un pneu, il reste que les pneus chinois s’usent plus rapidement et offrent une moins bonne tenue de route. C’est à prendre en considération, pour votre sécurité et votre portefeuille à long terme!

D’autres questions?

Vous hésitez pour le choix de vos pneus? Vous avez besoin de faire vérifier l’état de vos pneus? Prenez rendez-vous, c’est simple et c’est rassurant.

 

Sources : Sarrazin Pneus et Mécanique, Point S, CAA-Québec, Autonet, Ma Presse.

Les commentaires sont fermés