Par taillePar taille de pneus

rechercher

Pneus d'été

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Kelly
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Pneus d'hiver

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Gislaved
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Les distractions au volant, ça nous concerne tous! 

distractions au volant

D’entrée de jeu, est-ce que vous vous considérez comme un conducteur exemplaire ou plutôt distrait?

Selon une étude menée par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), une proportion de 89 % des conducteurs québécois considère que les conducteurs ont souvent des distractions au volant. Cependant, seulement 9 % d’entre eux affirment être distraits lorsqu’ils conduisent.

À vous de juger ces chiffres à votre guise. Dans cet article, vous découvrirez les différentes distractions au volant, leurs conséquences et nos trucs pour être parfaitement concentré sur l’activité qui se déroule sous vos yeux lorsque vous conduisez un véhicule.

Les distractions au volant, quelles sont-elles?

Il existe en effet plusieurs distractions au volant par lesquelles les conducteurs se laissent prendre. La plus connue et celle qui fait couler beaucoup d’encre est, bien entendu, l’utilisation du téléphone cellulaire.

Viennent ensuite les autres distractions au volant, soit : écouter de la musique avec le volume très fort, changer de chaine sur la radio, choisir une liste de lecture musicale sur un cellulaire ou un iPod, regarder l’heure, parler aux passagers et regarder son enfant assis à l’arrière de la voiture, se maquiller et se coiffer, regarder sa montre intelligente, consulter son GPS, manger et boire ou encore fumer une cigarette.

En effet, il s’agit d’actions interdites pour une personne qui conduit un véhicule puisqu’elles altèrent considérablement son attention sur la route et les réflexes nécessaires en situation critique.

Saviez-vous que?

Saviez-vous que même lorsque vous êtes arrêté quand le feu de signalisation est rouge ou que vous êtes dans le trafic, il vous est interdit de toucher à votre cellulaire? Vous pouvez profiter de l’arrêt pour boire une gorgée ou prendre une bouchée de nourriture, mais sans plus.

Aucune manipulation d’appareils portables n’est autorisée dans un véhicule sauf si vous êtes stationné dans un endroit sécuritaire. Les distractions au volant sont multiples et elles doivent être prises au sérieux pour éviter de graves conséquences.

Distractions au volant et conséquences

La première conséquence qui découle des distractions au volant est sans aucun doute la diminution de votre niveau de concentration sur ce que vous faites. C’est-à-dire conduire.

En ayant l’esprit et les yeux dirigés vers autre chose que la route, vous diminuez systématiquement vos réflexes. Par exemple, si un piéton, un cycliste ou une voiture se mettait sur votre chemin, vous auriez moins de chances de l’éviter.

Le même problème se produit en regardant votre cellulaire ou votre miroir pendant que vous appliquez votre rouge à lèvres. Votre vie et celles d’autres personnes peuvent malheureusement être menacées par un geste qui peut paraitre bien banal et inoffensif.

Annonce vidéo de la campagne de sensibilisation contre les textos au volant 2017 de la SAAQ.

Les distractions au volant comme les messages texte augmentent de 8 fois les risques de collision, alors que discuter au cellulaire les augmente de 4 fois, selon des statistiques de la CAA. De plus, dans 80 % des collisions, la faute reviendrait à des conducteurs distraits.

Une autre conséquence moins grave, mais tout de même désagréable est de recevoir une amende pour distraction au volant. Si vous vous faites prendre avec votre portable en main, vous recevrez une amende allant de 80$ à 100$ et 4 points d’inaptitude.

Trucs à adopter pour éviter les distractions au volant

Premièrement, placez vos sacs et tout objet derrière votre banc ou au pied du banc du côté passager. Ainsi, vous ne serez pas tenté de prendre quoi que ce soit dans vos mains.

Si vous devez utiliser votre GPS, assurez-vous d’avoir consulté le trajet avant de partir pour déjà connaitre le chemin à emprunter. Fixez le GPS sur un socle prévu à cet effet et ajustez le volume afin de recevoir toutes les indications de manière vocale et non visuelle. Votre GPS ne deviendra donc pas une distraction pendant que vous êtes au volant.

D’autre part, la SAAQ a créée une application mobile qui est destinée à bloquer vos appels et vos textos entrants lorsque vous conduisez. L’application Mode conduite offre plusieurs options pour contrer les distractions au volant dues au cellulaire et elle est téléchargeable dans le Google Play.

Si vous devez absolument faire un appel ou répondre à un message texte, il est important de trouver un stationnement sécuritaire pour vous garer et ensuite consulter votre cellulaire. Sachez que la voie située en bordure d’une autoroute n’est pas un endroit pour se stationner, mais bien un endroit pour les situations d’urgence seulement.

Toujours dans le but d’éviter les distractions au volant, ceux qui se déplacent avec des enfants savent qu’il est facile d’être déconcentré par les petits assis à l’arrière de la voiture. Nous vous conseillons donc d’installer les enfants avec tout ce dont ils auront besoin pendant le trajet pour éviter qu’ils vous demandent quelque chose. De plus, résistez à l’envie de vous retournez vers eux pour leur parler. Vous quitteriez la route des yeux et cela pourrait être très dangereux.

Au final, évitez toutes distractions au volant pour la sécurité de tous.

Pour toutes questions d’ordre mécanique, consultez nos experts chez Sarrazin pneus et mécanique.

Sources : www.saaq.gouv.qc.ca,  www.caa.ca

Les commentaires sont fermés