Par taillePar taille de pneus

rechercher

Pneus d'été

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Kelly
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Pneus d'hiver

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Gislaved
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Archives

modifications automobiles

À travers le monde, les modifications automobiles se révèlent être une passion pour bien des conducteurs automobile et leurs mécaniciens. Chez Sarrazin pneus et mécanique, nous servons régulièrement des clients qui désirent modifier leur véhicule personnel. Que l’objectif soit d’avoir une voiture plus performante, de se différencier des autres automobilistes avec un véhicule à l’allure unique ou pour le simple plaisir de le modifier, il y a quantité de lois en vigueur à respecter en ce qui a trait aux modifications automobiles.

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est l’ultime référence en la matière. C’est vers elle qu’il faut se tourner pour connaitre tous les règlements. D’ailleurs, les informations que vous retrouvez dans ce texte sont tirées du site Web de la SAAQ.

Apprenez-en un peu plus sur les modifications automobiles légales au Québec.

Modifications automobiles: la marche à suivre

La première étape lorsque vous avez un projet de modification automobile en tête, c’est de consulter un représentant de la SAAQ, par téléphone ou par courriel, afin de savoir si vos modifications souhaitées sont permises ou non au Québec. Vous pouvez consulter la page suivante sur les modifications automobiles autorisées.

Sachez que puisque vous circulerez sur la route avec votre voiture modifiée et que votre sécurité est prioritaire, ces lois sont en place dans le but de vous permettre de la modifier tout en évitant les dangers qui peuvent survenir lorsque le véhicule n’est plus conforme aux normes de construction automobile.

Les 5 étapes à suivre :

  1. Assurez-vous que vos modifications automobiles soient approuvées par la SAAQ,
  2. Faites la vérification des modifications auprès d’un centre autorisé,
  3. La SAAQ analysera le rapport de vérification du centre autorisé,
  4. Si nécessaire, une deuxième vérification aura lieu,
  5. Si nécessaire, un changement d’immatriculation devra être effectué.

Il est également conseillé d’aviser votre assureur des modifications automobiles que vous souhaitez apporter à votre voiture, afin que votre contrat d’assurance soit ajusté en conséquence.

motor-2138981_960_720

Des modifications automobiles populaires

Au Québec, les véhicules modifiés ont souvent des vitres teintées, un tuyau d’échappement (exhaust) plus performant, des pneus de dimension différente de celle installée lors de la construction de la voiture et une suspension plus élevée ou plus basse. On voit aussi parfois l’ajout d’un aileron sur le coffre arrière ou d’une jupe stylisée au bas des portes.

Chez Sarrazin pneus et mécanique, nous pouvons apporter certaines modifications légales à votre voiture.

Modifications automobiles esthétiques

Les modifications automobiles esthétiques touchent tout ce qui est visible à l’extérieur de la voiture. Donc, pour ajouter une touche teintée à vos vitres latérales avant, vous pouvez faire installer une pellicule sur celles-ci. Cependant, la lumière doit pouvoir traverser les vitres à plus de 70 % pour être légale. Par contre, le pare-brise doit demeurer exempt de toutes teintes ou autre matière pouvant nuire à la vision. Seule une bande de 15 cm tout au plus peut être appliquée en haut du pare-brise pour l’assombrir.

Il est possible d’ajouter un aileron s’il est solidement fixé. En ce concerne l’ajout d’une jupe stylisée, elle ne doit en aucun cas toucher au sol ni aux pneus. De plus, le pare-choc peut également être remplacé par un pare-choc qui augmente légèrement la performance et réduit un peu la consommation d’essence de la voiture. 

Modifier les phares, feux et clignotants est aussi une modification automobile esthétique courante, mais la voiture doit absolument posséder, de chaque côté, deux phares blancs à l’avant, deux feux de jour blancs ou jaunes à l’avant, deux clignotants avant blancs ou jaunes, deux clignotants arrière rouges et deux réflecteurs rouges à l’arrière.

Modifications automobiles mécaniques

Parmi les modifications automobiles mécaniques acceptées, le système d’échappement peut être transformé s’il n’est pas plus bruyant que celui d’origine et qu’il n’a pas de fuites internes ni externes. 

Des pneus de performance sont souvent ajoutés sur une voiture modifiée. La dimension des pneus change tout en respectant certaines conditions telles que la grandeur qui ne peut pas être inférieure à la plus petite dimension recommandée par le fabricant. Mais, elle peut être supérieure. Les pneus de performance améliorent l’adhérence au sol, et comme ils sont votre unique contact à terre, la qualité prime. Notez que les pneus ne doivent pas toucher les ailes ni aucune partie du véhicule. Les roues doivent être de dimension conforme et adaptée à la grandeur des pneus et ces derniers doivent être complètement recouverts par les ailes ou les garde-boues de la voiture.

adel-ben-39493

Véhicule abaissé (Dropkit)

Certaines modifications automobiles sont permises pour abaisser la voiture. Par exemple, vous pouvez installer des ressorts plus courts, des amortisseurs de performance et des jantes dont la dimension est plus élevée que celle d’origine. L’alignement doit être conforme ainsi que le débattement de suspension doit être suffisant.

Véhicule surélevé (Liftkit)

Souvent vue sur les camions, la surélévation du véhicule est autorisée selon des règles strictes au Québec. Ainsi, vous pouvez utiliser des pneus et des roues dont le diamètre est plus grand que ceux d’origine et installer un ensemble de surélévation d’un maximum de 6,4 cm. Sachez que le système de suspension pneumatique ajustable est permis uniquement si le véhicule en était doté à l’origine.

Des modifications automobiles sous contrôle

Si votre voiture a subi des modifications automobiles, elle doit être vérifiée par un centre de vérification mécanique désigné par la SAAQ. Vous pouvez trouver le point de service le plus près sur le site Web de la SAAQ.

D’autre part, les agents de police peuvent vous intercepter et vous demander de faire vérifier votre véhicule s’ils ont un doute sur la légalité de vos modifications automobiles. En cas d’infraction, un délai de 48 heures est alloué pour effectuer les modifications nécessaires, avoir le droit de circuler sur la voie publique, ainsi que pour éviter une amende. Si vous ne faites pas les corrections demandées, le retour sur la route vous sera interdit.

Vous trouverez toutes les modifications automobiles autorisées, en détail, dans le document suivant émis par la Société de l’assurance automobile du Québec.

vacances en voiture

Les journées ensoleillées sont de plus en plus présentes. Cela signifie que vous faites peut-être partie de ceux qui prendront bientôt la route des vacances en voiture en famille, entre amis, en couple ou même seul. Avez-vous choisi une destination au Canada ou aux États-Unis? Avez-vous planifié votre itinéraire et les activités que vous ferez pendant votre séjour? Avez-vous pensé à bien préparer votre voiture pour la route?

Que vous partiez à une heure de route ou à des centaines de kilomètres de distance, il importe de suivre quelques conseils de sécurité et d’organisation pour des vacances en voiture réussies cet été.

Alors, nous vous avons préparé un guide de conseils pour faire de vous les pros des vacances d’été sur la route.

Vacances en voiture : la sécurité avant tout

La toute première étape dans la préparation des vacances en voiture cet été est l’inspection de votre véhicule. Vous pouvez commencer par examiner certains points vous-même. D’abord, vérifiez que les phares et les clignotants de la voiture fonctionnent tous et qu’ils soient en bon état. Jetez un coup d’œil aux essuie-glaces afin de déterminer s’ils doivent être remplacés ou non avant de partir.

Assurez-vous d’avoir un pneu de rechange gonflé comme il se doit et vérifiez la pression des 4 pneus. Assurez-vous également qu’ils soient en bon état pour rouler durant vos vacances en voiture. Vérifiez le niveau des liquides du véhicule et remplissez ceux qui sont sous le niveau prescrit. Placez une trousse de premiers soins, une lampe de poche, des outils de base et une couverture dans le coffre de la voiture pour les imprévus.

Ensuite, fixez un rendez-vous avec votre mécanicien pour une inspection générale. Il vérifiera votre batterie et vos freins, entre autres choses. Cela vous évitera de mauvaises surprises pendant vos vacances en voiture. Vous pourrez partir l’esprit tranquille et profiter pleinement de votre voyage.

La conduite et la fatigue ne font pas bon ménage

L’heure de votre départ peut influencer votre niveau d’énergie et de vigilance sur la route. Idéalement, essayez de prendre la route après une nuit complète de sommeil. Souvent, les vacances en voiture impliquent de longs trajets sur des routes parfois ennuyantes et monotones. C’est pourquoi il est conseillé de faire des pauses environ toutes les deux heures afin de vous dégourdir, de vous alimenter et de vous reposer.

Faites des pauses toutes les deux heures afin de vous dégourdir.

Prenez le temps de faire une sieste si vous en ressentez le besoin ou bien repartez le lendemain matin uniquement. De cette manière, vous augmenterez votre sécurité en étant plus alerte et prudent. En étant reposé, vous passerez des vacances en voiture certes plus agréables.

ben-white-124388Pour le plaisir des passagers en vacances en voiture

Rouler pendant de longues heures peut devenir éreintant pour les passagers. Surtout si vos passagers sont des enfants. En effet, pensez à apporter du divertissement pour vos accompagnateurs qui risquent de devenir impatients. Préparer des jeux, des chansons à répondre, des livres, de la nourriture et des breuvages sont toutes de bonnes idées pour occuper les passagers pendant les vacances en voiture. Pensez aussi à apporter un coussin ou la couverture que votre enfant chérit particulièrement pour faciliter les dodos dans l’auto.

Faire des pauses ne sert pas uniquement à reposer le conducteur. Les pauses aident également à se dégourdir après un long moment en position assise. Les haltes routières sont là pour vous permettre de manger, d’aller à la toilette et vous faire passer de bons moments tout en vous permettant de bouger un peu. Après tout, un des avantages des vacances en voiture est de découvrir de nouveaux endroits tout au long du trajet, n’est-ce pas?

Attention de toujours sortir les enfants lorsque vous sortez de la voiture. La température à l’intérieur d’un véhicule peut rapidement monter même pendant seulement quelques minutes.

Des vacances en voiture, ça demande une bonne planification

Concernant la planification, outre l’itinéraire et les réservations des endroits où séjourner, la couverture d’assurance, le GPS et le forfait de cellulaire sont à revoir. Premièrement, contactez votre courtier en assurance automobile afin de valider la couverture dont vous bénéficiez et vous assurer d’être protégé si vous sortez de votre province ou votre pays pendant vos vacances en voiture.

Deuxièmement, avoir sous la main les cartes routières des endroits à visiter ou un GPS de qualité est une excellente idée! Plusieurs applications mobiles sont efficaces pour indiquer le chemin à suivre. Toutefois, n’oubliez pas qu’il est interdit de tenir son téléphone mobile en main lorsqu’on conduit. Un support à cellulaire est alors fort utile.

Aussi, assurez-vous que votre forfait d’appels interurbains et de données cellulaires soit adapté à la destination de vos vacances en voiture afin d’éviter des frais indésirables sur votre facture de téléphonie mobile. Contactez votre fournisseur et faites ajuster votre forfait en conséquence.

Équipement spécial et charge supplémentaire

Le dernier point à vérifier avant de partir en vacances en voiture est l’ajout d’une remorque ou d’un bateau à tirer ou d’une charge supplémentaire. Si c’est votre cas, vous devez être certain que le véhicule ait la force requise pour tirer une telle charge et qu’il possède les rétroviseurs adaptés si vous tirez une roulotte ou une remorque, par exemple.

De plus, vous devrez ajuster vos habitudes de conduites et prévoir une plus grande distance avec les autres voitures. En effet, il faut avoir suffisamment de marge de manœuvres pour freiner et pour changer de voie facilement lors de vos déplacements.

Finalement, n’oubliez pas vos lunettes solaires et prenez un rendez-vous d’inspection chez Sarrazin pneus et mécanique avant de prendre la route des vacances en voiture cet été!

 

Sources :

https://www.caaquebec.com/fr/auto/conseils/capsules-conseils/conseil/show/sujet/en-vacances-en-voiture-sept-conseils-pour-eviter-les-soucis/

https://canadasafetycouncil.org/fr/securite-routiere/conseils-sur-la-conduite-en-ete

vocabulaire mécanique garage

Le vocabulaire mécanique pour bien comprendre son mécanicien

Se rendre au garage pour l’entretien ou la réparation de sa voiture, c’est une chose. Cependant, c’est un peu plus complexe lorsqu’on reçoit un appel de la part de notre mécanicien qui, dans son vocabulaire mécanique, nous explique les travaux à faire en nous lançant un « ball joint » par-ci et un « gasket » par-là. Pour la majorité des gens, le langage du mécanicien qui utilise un vocabulaire mécanique est synonyme de jargon. Puis, c’est toujours plus agréable de savoir exactement ce pour quoi nous payons.

Il existe un vocabulaire mécanique précis dans le monde de l’automobile. Et à moins d’avoir suivi une formation dans le domaine, nous ne connaissons pas d’emblée le nom de toutes les pièces d’un véhicule et encore moins ce à quoi elles servent. De plus, dans le vocabulaire mécanique, certaines pièces sont parfois nommées en anglais ou en français. Inutile de dire que cela peut facilement devenir mêlant!

Nous avons donc élaboré une liste de définitions des termes propres au vocabulaire mécanique automobile. Lors de votre prochaine visite au garage, ces explications vous permettront de mieux comprendre votre mécanicien quand il vous fera son compte rendu de l’état de votre voiture. 

Les opérations et le vocabulaire mécanique

Balancement ou équilibrage : il s’agit de l’ajustement de la répartition du poids dans les 4 pneus afin d’obtenir un roulement en douceur, sans vibration et assurant l’usure égale des pneus. En vocabulaire mécanique, le mot balancement est plus souvent utilisé.

Parallélisme, géométrie et alignement : dans le vocabulaire mécanique, ces trois termes signifient la même chose. Cela consiste à régler l’angle des roues, à l’aide d’un banc de géométrie, afin qu’elles soient à nouveau parallèles les unes avec les autres et perpendiculaires au sol.

Permutation des pneus : souvent employée dans le vocabulaire mécanique, la permutation consiste à repositionner les roues avant et arrière. La permutation latérale remplace simplement les pneus avant par les pneus arrière et vice-versa. La permutation croisée modifiée croise aussi les pneus de gauche avec les pneus de droite en plus de la permutation latérale.

Le vocabulaire mécanique pour les pièces automobiles

Accélérateur : aussi dénommé « throttle », l’accélérateur est un mécanisme qui sert à l’accélération de la voiture par le biais de la pédale à gaz.

Bougie d’allumage : aussi appelée « spark plug » dans le vocabulaire mécanique, la bougie d’allumage sert à créer une étincelle ou un arc électrique qui permet d’enflammer le mélange de l’air et du carburant dans la chambre de combustion du moteur.

Cardan : cette pièce est un joint mécanique qui transmet la puissance entre le moteur et les roues en joignant deux arbres tournants, mais qui ne sont pas alignés. En vocabulaire mécanique, on utilise souvent les termes « joint de cardan » pour le désigner.

Colonne de direction : la colonne de direction est attachée au volant de l’automobile. C’est donc en tournant le volant que nous agissons sur la colonne de direction et sur les roues.

vocabulaire mécanique moteur

Courroie de distribution : la « timing belt » dans le vocabulaire mécanique ou en français la « courroie de distribution ». Celle-ci fait en sorte que certaines pièces du moteur fonctionnent en synchronisme parfait. Sollicitée à chaque démarrage, elle doit être entretenue régulièrement.

Culasse : dans le vocabulaire mécanique, on parle souvent de la culasse comme une pièce importante du moteur. Elle sert à fermer le haut des cylindres sur le bloc moteur et permet l’échange des gaz de combustion dans les différentes parties.

Différentiel : le différentiel est un mécanisme de transmission. Il permet aux roues de tourner à des vitesses différentes lorsque le virage dans une courbe est amorcé.

Échappement : le terme « exhaust » est bien connu dans le vocabulaire mécanique. Le tuyau ou pot d’échappement sert à évacuer, à l’extérieur de la voiture, les gaz provoqués par la combustion à l’intérieur du moteur. Il est placé à l’arrière afin de rejeter ces gaz toxiques le plus loin possible de l’habitacle et du moteur.

Injecteur : l’injecteur permet d’apporter du carburant à la chambre de combustion du moteur de la voiture. Il existe des injecteurs à trou et des injecteurs à téton.

Joint plat et joint torique : ces pièces assurent l’étanchéité des liquides présents dans certaines pièces, dont le moteur. En vocabulaire mécanique, on utilise souvent les mots « gasket » et « o ring » pour les désigner.

Pistons : les pistons sont des pièces qui se déplacent dans les cylindres du moteur de la voiture. Ils servent au bon fonctionnement du moteur en transmettant la puissance.

Roulements : communément appelé « bearing » dans le vocabulaire mécanique, le roulement est généralement composé d’une bague extérieure, de billes et d’une bague intérieure. Il permet la rotation d’une pièce qui tourne.

Rotule : les rotules font partie de la direction. Les rotules de direction servent à assurer le lien entre la crémaillère et la roue, ce qui permet de faire tourner les roues. On entend souvent « ball joint » dans le vocabulaire mécanique automobile.

Servofrein : le dispositif servofrein joue un rôle d’amplification de l’action de freinage. Lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein, son effort est augmenté par le servofrein.

Suspension et amortisseurs : la suspension est un système qui sert à amortir les chocs subis lorsqu’il y a une bosse ou un nid de poule. À l’aide des amortisseurs (les « shocks » dans le vocabulaire mécanique) et de ressorts, la suspension empêche l’usure de nombreuses pièces de la voiture.

Transmission : la transmission transmet la puissance du moteur vers les roues. Cette pièce est attachée à l’arrière du moteur. Elle régit aussi les vitesses du moteur, la fonction marche-arrière et la fonction neutre.

Vous voilà mieux informé au sujet des noms de pièces automobiles. La prochaine fois que vous irez voir votre garagiste, vous comprendrez mieux son vocabulaire mécanique. Malgré tout, n’hésitez pas à demander des explications si vous ne savez pas de quoi il parle!

 

Découvrez les causes probables des vibrations du véhicule

volant vibrationLa vibration en hiver

L’hiver, les causes les plus courantes de la vibration sont la neige et la glace. Très souvent, un amas de neige ou de glace se loge à l’intérieur des roues de la voiture. Cette dernière se retrouve alors avec un poids supplémentaire sur une roue. Le déséquilibre temporaire occasionne des vibrations, que le conducteur ressent généralement en tenant le volant lorsqu’il prend de la vitesse avec son véhicule.

Dans ce cas, il suffit de déloger soi-même la neige et la glace de la roue et le tour est joué. Ranger le véhicule dans un endroit chauffé comme un garage ou un stationnement intérieur peut aussi s’avérer efficace pour faire fondre le tout. Le problème de vibrations sera alors résolu.

À part la neige, d’autres facteurs peuvent produire de la vibration pendant la conduite d’une automobile. Ceux-ci demandent une vérification sérieuse par votre garagiste afin d’éviter d’endommager votre voiture et de nuire à votre sécurité sur la route.

Ce que vous devez savoir sur les différentes causes de la vibration

La pression d’air

Tout d’abord, la pression d’air dans les pneus peut être responsable d’une vibration si elle n’est pas adéquate. Un pneu insuffisamment gonflé se traduit en effet souvent par une vibration, une conduite instable, une augmentation de la consommation d’essence, la réduction de la durée de vie de la bande de roulement et voire même un risque d’explosion du pneu en question. À l’opposé, un pneu trop gonflé peut aussi causer la vibration ressentie et nuire à l’adhérence sur la route ainsi qu’à la sécurité de la conduite.

La pression doit donc être vérifiée régulièrement, au moins une fois par mois, selon CAA-Québec. Le niveau recommandé par le constructeur d’un véhicule est souvent affiché sur une étiquette dans la portière du conducteur ou dans le coffre à gants, ou encore dans la trappe à carburant. Vous pouvez aussi vous référer au manuel du propriétaire.

Certains conducteurs se munissent d’un manomètre pour vérifier la pression d’air de leurs pneus puisque cet appareil est souvent plus précis que ceux que l’on retrouve sur les pompes à air des stations-service. D’autres préfèrent passer voir leur mécanicien. N’hésitez pas à venir nous consulter pour les vérifications de sécurité de votre voiture ou si vous ressentez une vibration soudaine (après avoir enlevé les amas de neige dans vos roues, bien entendu).

L’équilibrage des pneus

Une autre raison fréquente des vibrations en voiture est un mauvais équilibrage des roues. Lorsque les pneus sont déséquilibrés, le poids du pneu n’est pas réparti de manière égale des deux côtés. Ainsi, à mesure que la voiture accélère et que les roues tournent plus vite, une vibration est ressentie dans le volant. C’est pourquoi il est recommandé de faire équilibrer ses pneus au moins une fois par année.

jante de roue

Jante de roue

Par ailleurs, les gens qui installent leurs pneus eux-mêmes, parce qu’ils possèdent deux ensembles de jantes (mags ou rims pour les pneus d’hiver et d’été), devraient tout de même faire vérifier l’équilibrage de ceux-ci avant de les installer. Cela peut facilement être fait entre les saisons. Cette précaution est importante, puisqu’un petit impact peut facilement altérer la répartition du poids ou déformer la jante de la roue et déséquilibrer les pneus de la voiture. Alors si vous avez vous-même installé vos pneus et que vous ressentez une vibration ou votre conduite est instable, prenez rendez-vous avec nous.

 

Les faux ronds et les déformations de pneu et la vibration

Un faux rond latéral ou radial (mouvement incorrect de la roue sur son axe) représente une autre cause de vibration perceptible par le conducteur lors de la conduite automobile. Il en est de même pour les déformations.

Une déformation est une partie du pneu qui n’a plus sa forme initiale (bosse, méplat, inégalité, etc.). Qu’elles soient dues à un blocage des roues ou au stationnement de nuit, la vibration peut bien en être le résultat. Le stationnement de nuit peut causer ce qu’on appelle un méplat sur le pneu. Cela se résulte en une déformation temporaire du pneu. Il suffit de rouler un peu avec la voiture pour donner la chance au pneu de reprendre sa forme habituelle.

Quoi qu’il en soit, le bon réflexe à adopter lorsque l’on remarque une vibration au volant, c’est de se rendre au garage afin de procéder à la vérification de la voiture et s’assurer de trouver la solution pour optimiser le confort et la sécurité de la conduite à bord de votre véhicule. Chez Sarrazin pneus et mécaniques, notre équipe sera ravie de prendre soin de votre voiture. Prenez rendez-vous maintenant et nous trouverons la source des vibrations.

Sources : caaquebec.com, autonet.ca, saaq.gouv.qc.ca

Pour tout savoir sur les pneus d’hiver

On le sait, la pose de pneus d’hiver est devenue obligatoire au Québec. Mais s’équiper de pneus d’hiver, ce n’est pas seulement pour assurer le respect de Loi, c’est d’abord pour assurer votre sécurité sur la route.

traces-de-pneus-dhiver

Les pneus d’hiver : pour une meilleure adhérence à la route

Les pneus d’été ou quatre-saisons ne font pas le poids durant la saison hivernale. Et c’est particulièrement le cas dans les régions du Québec plus au nord. Dès que le mercure descend sous les 7 °C et que la glace ou la neige est présente sur la route, la gomme de vos pneus d’été ou quatre-saisons se durcit et devient peu adhérente. Les pneus d’hiver étant constitués d’une gomme de caoutchouc plus tendre, ils offrent une meilleure adhérence à la route par temps froid.

Surveillez l’usure de vos pneus

La profondeur de la bande de roulement de vos pneus doit être d’au moins 1,6 mm (2/32 po) pour être conforme, et les indicateurs d’usure ne doivent pas entrer en contact avec la surface de la route. Afin de vous assurer de ne pas dépasser ces limites en cours de saison, CAA-Québec recommande que la profondeur soit d’au moins 4,8 mm (6/32 po) au moment de l’installation de vos pneus.

Portez attention à la date de fabrication

Sachez aussi qu’un pneu âgé aura une bande de roulement durcie qui sera moins efficace sur la neige et la glace. Ainsi, lors de l’achat, considérez la date de fabrication de vos pneus en repérant le marquage DOT (Department of transportation) de quatre chiffres inscrit sur le flanc. Par exemple, l’inscription 3613 signifie que le pneu a été fabriqué au cours de la 36e semaine de l’année 2013.

Source : Société de l’assurance automobile du Québec

 

Catégorie(s) du billet: Conseils en sécurité automobile, Pneus