Par taillePar taille de pneus

rechercher

Pneus d'été

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Kelly
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Pneus d'hiver

  • BF Goodrich
  • Bridgestone
  • Continental
  • Dean
  • Dunlop
  • Firestone
  • General Tire
  • Gislaved
  • Good Year
  • Gt Radial
  • Hercule
  • Jinyu tire
  • Michelin
  • Nokian
  • Pirelli
  • Toyo
  • Uniroyal
  • Yokohama

Archives

 

Découvrez les causes probables des vibrations du véhicule

volant vibrationLa vibration en hiver

L’hiver, les causes les plus courantes de la vibration sont la neige et la glace. Très souvent, un amas de neige ou de glace se loge à l’intérieur des roues de la voiture. Cette dernière se retrouve alors avec un poids supplémentaire sur une roue. Le déséquilibre temporaire occasionne des vibrations, que le conducteur ressent généralement en tenant le volant lorsqu’il prend de la vitesse avec son véhicule.

Dans ce cas, il suffit de déloger soi-même la neige et la glace de la roue et le tour est joué. Ranger le véhicule dans un endroit chauffé comme un garage ou un stationnement intérieur peut aussi s’avérer efficace pour faire fondre le tout. Le problème de vibrations sera alors résolu.

À part la neige, d’autres facteurs peuvent produire de la vibration pendant la conduite d’une automobile. Ceux-ci demandent une vérification sérieuse par votre garagiste afin d’éviter d’endommager votre voiture et de nuire à votre sécurité sur la route.

Ce que vous devez savoir sur les différentes causes de la vibration

La pression d’air

Tout d’abord, la pression d’air dans les pneus peut être responsable d’une vibration si elle n’est pas adéquate. Un pneu insuffisamment gonflé se traduit en effet souvent par une vibration, une conduite instable, une augmentation de la consommation d’essence, la réduction de la durée de vie de la bande de roulement et voire même un risque d’explosion du pneu en question. À l’opposé, un pneu trop gonflé peut aussi causer la vibration ressentie et nuire à l’adhérence sur la route ainsi qu’à la sécurité de la conduite.

La pression doit donc être vérifiée régulièrement, au moins une fois par mois, selon CAA-Québec. Le niveau recommandé par le constructeur d’un véhicule est souvent affiché sur une étiquette dans la portière du conducteur ou dans le coffre à gants, ou encore dans la trappe à carburant. Vous pouvez aussi vous référer au manuel du propriétaire.

Certains conducteurs se munissent d’un manomètre pour vérifier la pression d’air de leurs pneus puisque cet appareil est souvent plus précis que ceux que l’on retrouve sur les pompes à air des stations-service. D’autres préfèrent passer voir leur mécanicien. N’hésitez pas à venir nous consulter pour les vérifications de sécurité de votre voiture ou si vous ressentez une vibration soudaine (après avoir enlevé les amas de neige dans vos roues, bien entendu).

L’équilibrage des pneus

Une autre raison fréquente des vibrations en voiture est un mauvais équilibrage des roues. Lorsque les pneus sont déséquilibrés, le poids du pneu n’est pas réparti de manière égale des deux côtés. Ainsi, à mesure que la voiture accélère et que les roues tournent plus vite, une vibration est ressentie dans le volant. C’est pourquoi il est recommandé de faire équilibrer ses pneus au moins une fois par année.

jante de roue

Jante de roue

Par ailleurs, les gens qui installent leurs pneus eux-mêmes, parce qu’ils possèdent deux ensembles de jantes (mags ou rims pour les pneus d’hiver et d’été), devraient tout de même faire vérifier l’équilibrage de ceux-ci avant de les installer. Cela peut facilement être fait entre les saisons. Cette précaution est importante, puisqu’un petit impact peut facilement altérer la répartition du poids ou déformer la jante de la roue et déséquilibrer les pneus de la voiture. Alors si vous avez vous-même installé vos pneus et que vous ressentez une vibration ou votre conduite est instable, prenez rendez-vous avec nous.

 

Les faux ronds et les déformations de pneu et la vibration

Un faux rond latéral ou radial (mouvement incorrect de la roue sur son axe) représente une autre cause de vibration perceptible par le conducteur lors de la conduite automobile. Il en est de même pour les déformations.

Une déformation est une partie du pneu qui n’a plus sa forme initiale (bosse, méplat, inégalité, etc.). Qu’elles soient dues à un blocage des roues ou au stationnement de nuit, la vibration peut bien en être le résultat. Le stationnement de nuit peut causer ce qu’on appelle un méplat sur le pneu. Cela se résulte en une déformation temporaire du pneu. Il suffit de rouler un peu avec la voiture pour donner la chance au pneu de reprendre sa forme habituelle.

Quoi qu’il en soit, le bon réflexe à adopter lorsque l’on remarque une vibration au volant, c’est de se rendre au garage afin de procéder à la vérification de la voiture et s’assurer de trouver la solution pour optimiser le confort et la sécurité de la conduite à bord de votre véhicule. Chez Sarrazin pneus et mécaniques, notre équipe sera ravie de prendre soin de votre voiture. Prenez rendez-vous maintenant et nous trouverons la source des vibrations.

Sources : caaquebec.com, autonet.ca, saaq.gouv.qc.ca

Pour tout savoir sur les pneus d’hiver

On le sait, la pose de pneus d’hiver est devenue obligatoire au Québec. Mais s’équiper de pneus d’hiver, ce n’est pas seulement pour assurer le respect de Loi, c’est d’abord pour assurer votre sécurité sur la route.

traces-de-pneus-dhiver

Les pneus d’hiver : pour une meilleure adhérence à la route

Les pneus d’été ou quatre-saisons ne font pas le poids durant la saison hivernale. Et c’est particulièrement le cas dans les régions du Québec plus au nord. Dès que le mercure descend sous les 7 °C et que la glace ou la neige est présente sur la route, la gomme de vos pneus d’été ou quatre-saisons se durcit et devient peu adhérente. Les pneus d’hiver étant constitués d’une gomme de caoutchouc plus tendre, ils offrent une meilleure adhérence à la route par temps froid.

Surveillez l’usure de vos pneus

La profondeur de la bande de roulement de vos pneus doit être d’au moins 1,6 mm (2/32 po) pour être conforme, et les indicateurs d’usure ne doivent pas entrer en contact avec la surface de la route. Afin de vous assurer de ne pas dépasser ces limites en cours de saison, CAA-Québec recommande que la profondeur soit d’au moins 4,8 mm (6/32 po) au moment de l’installation de vos pneus.

Portez attention à la date de fabrication

Sachez aussi qu’un pneu âgé aura une bande de roulement durcie qui sera moins efficace sur la neige et la glace. Ainsi, lors de l’achat, considérez la date de fabrication de vos pneus en repérant le marquage DOT (Department of transportation) de quatre chiffres inscrit sur le flanc. Par exemple, l’inscription 3613 signifie que le pneu a été fabriqué au cours de la 36e semaine de l’année 2013.

Source : Société de l’assurance automobile du Québec

 

Catégorie(s) du billet: Conseils en sécurité automobile, Pneus

Pneus d'hiver

QUAND DEVEZ-VOUS POSER VOS PNEUS D’HIVER ?

Il est temps de songer à poser vos pneus d’hiver à partir du moment où les températures oscilleront autour de 7 °C.

N’oubliez pas que du 15 décembre au 15 mars, tous les véhicules de promenade et les taxis immatriculés au Québec doivent obligatoirement être munis de pneus d’hiver, selon le Code de la sécurité routière.

 

Lire la suite du billet >>>

Catégorie(s) du billet: Conseils en sécurité automobile, Pneus

Gabriel Gélians explique dans cette vidéo comment l’entretien mécanique de sa voiture est un aspect important pour votre sécurité!

 

(source CAA-Québec)

Avec la fonte des neiges et les pluies printanières, les automobilistes sont susceptibles d’être victimes de l’aquaplanage qui se caractérise par une absence de contact des pneus avec la route mouillée.

Où peut-il se manifester ?

Partout où l’eau peut stagner. Les routes très fréquentées possèdent généralement des sillons susceptibles de retenir de l’eau; entre deux virages consécutifs, la route ne présente habituellement pas de pente latérale à cet endroit, favorisant l’écoulement de l’eau. De plus, pendant les fortes averses, l’aquaplanage peut survenir à tout moment. Enfin, lorsque l’eau de fonte ou de pluie s’écoule d’un talus sur la route, elle crée une situation propice au phénomène.

Lire la suite du billet >>>

Catégorie(s) du billet: Conseils en sécurité automobile